MAIRIE D'ORSCHWIHR
MAIRIE D'ORSCHWIHR

L' Eglise Paroissiale

 

 

 

Construite entre 1576 et 1579 avec le soutien des évêques de Strasbourg, de Bâle et avec l'autorisation de Nicolas de Bollwiller possesseur des lieux. Pour remercier ce dernier les habitants la dédièrent à St Nicolas. De dimensions réduites, elle fut démolie puis reconstruite selon le plan actuel afin d'accueillir l'ensemble des paroissiens. La nouvelle église fut consacrée le 12 mai 1792. Seul le clocher de l'ancienne église subsiste.

La Crèche

L'historique de la crèche se résume en deux temps :

- L'abbé Ernest MEYER, natif de BUHL était curé d'UFFHOLTZ depuis 1912. Pendant la Grande Guerre, UFFHOLTZ fut bombardé par l'artillerie et l'église brûla ainsi que son contenu y compris la crèche de Noël; le jour de Noël 1914, les habitants d'UFFHOLTZ furent évacués.

A la fin des hostilités, l'abbé MEYER fut nommé curé d'ORSCHWIHR, mais il pensa toujours à son ancienne paroisse d'UFFHOLTZ.

Il organisa une souscription en vue de l'achat d'une grande crèche pour ORSCHWIHR et fit don de l'ancienne crèche d'ORSCHWIHR à ses anciens paroissiens d'UFFHOLTZ.

- D'autre part, un artisan Monsieur Adolph EYTH, originaire d'ELZACH (localité de la Forêt Noire), se trouvant mêlé aux sanglants combats de cette guerre, fit le voeu que s'il rentrait sain et sauf de ce conflit, il fabriquerait des crèches de Noël.

L'artisan acheva la fabrication de ses deux premières crèches, l'une est achetée par le curé d'ORSCHWIHR et l'autre destinée à la Cathédrale de STRASBOURG. Monsieur EYTH aidé par les paroissiens d'ORSCHWIHR, travailla pendant plus de six mois pour acheminer et assembler sur place ce meuble de cinq mètres de large, cinq mètres de haut et quatre mètres de profondeur.

C'est en 1920 que la crèche fur présentée pour la première fois.

Monsieur EYTH mourut peu de temps après c'est à dire le 20 janvier 1921. Le tableau représentant BETHLEEM a été dessiné par Monsier WERLIN lui-même originaire d'ELZACH. Les statues ont été sculptées par les établissements INSAM et PRINOTH de SAINT ULRICH en AUTRICHE.

L'Orgue

L'orgue de l'église St Nicolas d'Orschwihr est une oeuvre des facteurs d'orgues STIEHR et MOCKERS. Sa construction fut achevée le 28 novembre 1881 et depuis, la composition des jeux n'a jamais été modifiée. En 1897, l'instrument fut réparé par les établissements BERGER de Rouffach.

En 1917, les tuyaux de façade en étain furent confisqués par les autorités militaires allemandes, pour un poids de 104 kilos; à ce titre, la commune perçut  un dédommagement de 888,75 francs.

Des tuyaux de façade en zinc furent installés après 1926.

Le grand orgue et le récit expressif contiennent chacun 54 notes, alors que le pédalier contient 25 notes.

Le buffet du grand orgue est en chêne et comporte quatre tourelles. La boîte expressive, située derrière le grand orgue est en sapin.

Les sommiers de l'orgue en chêne, le soufflet, les claviers, le pédalier, le banc sont d'origine ainsi que la tuyauterie, à l'exception des tuyaux de façade.

La remise en état de l'instrument a nécessité le nettoyage et la rénovation du buffet, la remise en état de la console et de la transmission ainsi que de la soufflerie. Les tuyaux de façade ont été réalisés en étain à la place du zinc d'époque.

Les travaux de rénovation de l'instrument se sont achevés en mars 2004.

L'orgue restauré a été inauguré le 5 juin de la même année en présence de Mgr DORE Archevêque de Strasbourg, lors d'un concert animé par Monsieur Daniel ROTH titulaire du Grand Orgue de Saint-Sulpice à Paris.

La chapelle St Wolfgang

Une première chapelle qui servait d'édifice paroissial dans la deuxième moitié du XVIème siècle a été mise en vente en 1793 à un habitant d'Orschwihr. En 1798, l'édifice a été dévasté et les pierres réutilisées pour la construction d'une maison. Une croix fut alors érigée à cet emplacement. Au début des années 1850 un groupe de villageois participa à la reconstruction de la chapelle et le sanctuaire fut bénit solennellement le 22 avril 1889. De style néo-gothique visible surtout dans la porte, les fenêtres et le petit campanile qui surmonte le pignon décoré d'un cadran solaire. La chapelle a fait l'objet d'une remise à neuf en 1968 et on peut y découvrir un Christ en croix couronné d'épines datant du XVIIè siècle. La chapelle est dédié à St Wolfgang patron des bûcherons.

La Chapelle du Bollenberg

CHAPELLE STE CROIX ou des SORCIERES

Placée dans un site exceptionnel (la fameuse colline du Bollenberg), la chapelle date du 19ème siècle : son nom alternatif provient du fait que le Bollenberg était autrefois un lieu de rendez-vous pour les sorcières. L'origine du petit sanctuaire semble fort ancienne, puisqu'il apparaît déjà sur les cartes de Cassini. Pendant la Révolution, la croix fut cachée par les fidèles sous le sol de la chapelle, puis remise en place en 1795, recommençant dès lors à attirer à nouveau de nombreux pélerins de toute la région. On attribue en effet quantité de miracles à cette croix, ce dont attestent de multiples ex-voto, mais certains furent brûlés par le curé et d'autres entreposés dans le grenier du presbytère.

La chapelle fut rénovée par les paroissiens en 1909 et les pélerins y affluaient le vendredi et aux fêtes de la Croix. Le jour de la Saint Martin, selon une coutume ancienne, les membres de la Guilde des Archers venaient prier là. Les belles statues de St Nicolas et de St Urbain ont été mises à l'abri dans l'église du village. Mais il reste une grande croix sur le pignon et une grille d'autel tourmentée à l'intérieur.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© MAIRIE ORSCHWIHR